PODOLOGUE – PRÉVOYANCE

Complément de salaire prévoyance podologue

La prévoyance pour les podologues

Vous être podologue Libéral et vous souhaitez connaître le fonctionnement de votre régime obligatoire ? L’indemnisation de votre régime obligatoire «  LA CARPIMKO » est bien souvent insuffisante pour préserver votre niveau de vis et celui de votre famille

Lorsqu’une maladie ou un accident survient, tout ce que vous avez construit peut être mis en péril. Le contrat de prévoyance « podologue libéral » vous offre un ensemble de garanties indispensables pour préserver vos revenus en cas d’incapacité de travail, de perte totale et irréversible d’autonomie et protéger vos proches en cas de décès.

Quel régime de prévoyance pour podologue choisir ?

Faites le point avec nos experts afin de réaliser un audit complet de votre niveau de protection actuelle et nous vous apporterons la meilleure solution. Faire un choix n’est pas forcément évident et le processus de décision est chronophage. Confiez-nous cette recherche : nous nous chargeons de trouver la meilleure prévoyance podologue, pour vous.

VOTRE RÉGIME OBLIGATOIRE : CARPIMKO

Le code de la Santé publique utilise la notion d’auxiliaire médical sans la définir. Sont cités à ce titre : les audioprothésistes, les diététiciens, les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes, les opticiens – lunetiers, artisans / commerçants (selon leur manière d’exercer), les orthophonistes, les orthoptistes, les pédicures-podologues, les ergothérapeutes et psychomotriciens, les manipulateurs d’electroradiologie médicale, les prothésistes, et orthésistes pour l’appareillage des personnes handicapées. Les auxiliaires médicaux sont soumis à des obligations spécifiques et au secret professionnel.

ARRÊT DE TRAVAIL

INVALIDITÉ / DÉCÉS

EXEMPLE

Une infirmière avec un enfant à charge est en incapacité temporaire de travail durant 4 mois. Son revenu annuel est de 50K€ soit 4166 €/ mois

Pendant les 3 premiers mois, elle ne percevra aucune indemnité. A partir du 91ème jour d’arrêt de travail, elle percevra 64,74 €/jour (54,78€ + 9,96€) soit 1942,20 €/ mois
soit un manque à gagner de 2223,80 €/ mois

QUELS SONT LES CRITÈRES DE SÉLECTION D’UN CONTRAT DE PRÉVOYANCE ?

Besoin d’un rendez-vous ?
Vous avez une question ?

Menu