OSTÉOPATHE – PRÉVOYANCE

Prévoyance santé ostéopathe

La prévoyance pour les ostéopathes

Vous être ostéopathe Libéral et vous souhaitez connaître le fonctionnement de votre régime obligatoire ? L’indemnisation de votre régime obligatoire «  LA CIPAV » est bien souvent insuffisante pour préserver votre niveau de vis et celui de votre famille

Lorsqu’une maladie ou un accident survient, tout ce que vous avez construit peut être mis en péril. Le contrat de prévoyance « ostéopathe libéral » vous offre un ensemble de garanties indispensables pour préserver vos revenus en cas d’incapacité de travail, de perte totale et irréversible d’autonomie et protéger vos proches en cas de décès.

Quelle est la meilleure prévoyance pour ostéopathe ? Contactez-nous !

Faites le point avec nos experts afin de réaliser un audit complet de votre niveau de protection actuelle et nous vous apporterons la meilleure solution. Vous profiterez ainsi d’une protection et prévoyance ostéopathe en accord avec vos besoins et votre budget, grâce à une comparaison menée par des experts courtiers en assurance.

VOTRE RÉGIME OBLIGATOIRE : CIPAV

La profession libérale désigne toute profession exercée sur la base de qualifications appropriées, à titre personnel, sous sa propre responsabilité et de façon professionnellement indépendante, en offrant des services intellectuels et conceptuels dans l’intérêt du client et du public. On distingue les professions libérales réglementées et non réglementées :

  • Les professions libérales réglementées désignent les professions dont l’exercice est strictement réglementé, comportant le plus souvent l’exigence de diplômes, ainsi que le respect de règles déontologiques impliquant fréquemment la présence d’une organisation ordinale (médecins, pharmaciens, avocats, notaires, experts-comptables, architectes, géomètres-experts…).
  • Les professions libérales non réglementées désignent les différentes professions juridiques ou techniques non réglementées par un ordre (activité de conseil en gestion, ingénierie-conseil, activité d’expertise…).

ARRÊT DE TRAVAIL

Aucune indemnité

INVALIDITÉ / DÉCÉS

EXEMPLE

Un ingénieur tombe malade et est en arrêt de travail durant 1 mois

Il ne touchera aucune indemnité journalière durant la totalité de son arrêt de travail. Il est donc préférable pour lui de cotiser à un contrat de prévoyance professionnelle.

QUELS SONT LES CRITÈRES DE SÉLECTION D’UN CONTRAT DE PRÉVOYANCE ?

Besoin d’un rendez-vous ?
Vous avez une question ?

Menu