MÉTIERS DU BÂTIMENT – PRÉVOYANCE

Complément de salaire salariés du BTP

La prévoyance pour les métiers du bâtiment

Vous être dans le métier du bâtiment et vous souhaitez connaître le fonctionnement de votre régime obligatoire ? L’indemnisation de votre régime obligatoire «  SECURITE SOCIALE INDEPENDANTS » est bien souvent insuffisante pour préserver votre niveau de vis et celui de votre famille

Lorsqu’une maladie ou un accident survient, tout ce que vous avez construit peut être mis en péril. Le contrat de prévoyance « métier du bâtiment » vous offre un ensemble de garanties indispensables pour préserver vos revenus en cas d’incapacité de travail, de perte totale et irréversible d’autonomie et protéger vos proches en cas de décès.

Salarié du BTP, quel contrat de prévoyance choisir ?

Faites le point avec nos experts afin de réaliser un audit complet de votre niveau de protection actuelle et nous vous apporterons la meilleure solution. Nous nous chargeons de trouver la meilleure prévoyance pour les employés du bâtiment, fonction de votre situation.

VOTRE RÉGIME OBLIGATOIRE : SSI (Ex RSI)

Tous les artisans doivent se faire inscrire au répertoire des métiers, s’affilier à divers organismes sociaux et avoir suivi un stage d’initiation à la gestion ou stage de préparation à l’installation. Les obligations du commerçant sont l’immatriculation au RCS, l’ouverture d’un compte en banque ou d’un compte chèque postal, la tenue d’une comptabilité, l’affiliation à une caisse professionnelle de retraite, à une caisse d’assurance maladie et à l’URSAFF.

ARRÊT DE TRAVAIL

Si arrêt de travail de moins de 6 mois ou plus de 6 mois sans ALD : l’IJ est versée pendant 360 jours pour une activité à temps complet et 90 jours en cas de temps partiel thérapeutique, sur une période de 3 ans.
L’indemnité journalière est égale à 1/730ème du revenu d’activité annuel moyen des 3 dernières années civiles. Pour les micro-entrepreneurs, le revenu est obtenu en appliquant au chiffre d’affaires déclaré l’abattement forfaitaire fiscal

Les micro entrepreneurs dont le revenu est inférieur à 3 862,80 € : aucune indemnité.
Le conjoint collaborateur perçoit une IJ d’un montant forfaitaire de 21,77 €/jour.

INVALIDITÉ / DÉCÉS

EXEMPLE

Un plombier ayant perçu respectivement au cours des 3 dernières années : 17 000 €, 22 000 € et 20 000 €, son revenu annuel moyen des 3 dernières années est égal à 19 666 €

Son gain journalier (19 666 €/365 jours) = 53,88 €. Le montant de son indemnité journalier est de 26,94 €, soit deux fois moins que son gain journalier actuel.

QUELS SONT LES CRITÈRES DE SÉLECTION D’UN CONTRAT DE PRÉVOYANCE ?

Besoin d’un rendez-vous ?
Vous avez une question ?

Menu